La collection des pièces de monnaie EURO c'est notre passion. Accéder au site de l'Association EuroMismatique !


Dernière visite le Nous sommes le Mer Nov 14, 2018 7:04 07


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: 2 € Portugal Fernão Mendes Pinto
MessagePosté: Mer Juin 16, 2010 9:22 21 
Modérateur du forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 20, 2006 11:26 11
Messages: 512
Localisation: Gard
Bonjour à tous,

Il semble que la prochaine 2€ commémorative 2011 du Portugal sera consacrée à l'écrivain, aventurier et explorateur portugais du XVIe siècle Fernão Mendes Pinto (source Euro Blog Mikoyan).

Fichier(s) joint(s):
Fernao_Mendes_Pinto.jpg
Fernao_Mendes_Pinto.jpg [ 37.52 Kio | Vu 2178 fois ]


Naissance

Issu d'une famille pauvre, Fernand naît à Montemor-o-Velho, dans les Beiras, peut-être en 1509. Il a deux frères et au moins deux soeurs.
Très jeune, un oncle l'emmène à Lisbonne et le met au service de la maison de George de Lancastre, fils bâtard du roi Jean II de Portugal (D. João II), duc de Coimbra, Grand-Amiral du Portugal, maître de Santiago, et administrateur de l'ordre Saint Benoît d'Avis.
Il y reste durant presque cinq ans et deviendra même pendant 2 ans "moço de câmara" attaché directement au service de George lui-même, à Setubal, ce qui tendrait à prouver qu'il appartenait à une classe sociale bien éloignée de ce que laisse augurer la situation économique précaire de sa famille.

"Treize fois captif et dix-sept fois vendu"

Mendes Pinto s'embarque le 11 mars 1537 pour l'Orient, à la rencontre de ses deux frères. On sait par des lettres que son frère Álvaro était présent à Malacca en 1551 et d'autres lettres indiquent que l'autre frère a souffert le martyre dans cette même ville. On sait également qu'un riche cousin, Francisco García de Vargas, était présent à Cochin en 1557.
Tour à tour trafiquant, naufragé, pirate, mercenaire à la solde des gouvernants locaux, esclave, négociant aisé, ambassadeur, il connaîtra l'Abyssinie, l'Arabie, l'Inde, Malacca, Sumatra, Java, l'actuelle Birmanie, le Siam, le Tonkin, la Chine et le Japon.
D'après la relation de son oeuvre Peregrinação (Pérégrination), «c'est pendant une expédition en Mer Rouge en 1538, que Mendes Pinto participa à un combat naval contre les ottomans, où il fut fait prisonnier et vendu à un grec, et par celui-ci à un juif qui l'emmena à Ormuz, où il fut racheté par des portugais.

Pirate

Il accompagna Pedro de Faria à Malacca, d'où il fit le point de départ de ses aventures narrées dans la Pérégrination, parcourant, pendant 21 ans, les côtes de Birmanie, du Siam, de l'archipel de la Sonde, des Moluques, de la Chine et du Japon.

Tanegashima

Il raconte avoir fait partie de la première expédition portugaise qui atteignit le Japon, à Tanegashima, en 1543. Comment tel il est l'un des introducteurs des armes à feu dans l'archipel. Introduction qui sera à l'origine d'une profonde mutation de la société nippone, qui aboutira à l'unification du Japon.

Saint François Xavier

En janvier 1554, à Goa, il se préparait à retourner au Portugal, quand il rencontre S. François Xavier. Influencé par sa personnalité, il décide d'entrer dans la Compagnie de Jésus et de promouvoir une mission jésuite au Japon.
Après avoir libéré ses esclaves, et légué toutes ses richesses à la Compagnie, il s'y rend donc, comme novice et comme ambassadeur du Vice-Roi D. Afonso de Noronha auprès du daimyo de Bungo.
Ce voyage en compagnie du Père Belchior Nunes, fut un désenchantement pour lui, de par le comportement de son compagnon, et de celui de la Compagnie.
Cette partie de sa vie, dont il ne reste pas un seul mot dans sa "Pérégrination", nous ne la connaissons que par le témoignagnage du père Francisco de Sousa, dans son histoire de la Compagnie de Jésus, qu' est son "Oriente conquistado" (Orient conquis), publié à Lisbonne en 1710.
Déçu, il abandonne le noviciat et retourne au Portugal, arrivant à Lisbonne le 22 septembre 1558..

Almada

Avec l'aide de l' ex-gouverneur de l'Inde Francisco Barreto, il réussit à se procurer des documents prouvant les sacrifices consentis pour la patrie, qui lui donnèrent droit à une pension, qu'il ne reçut jamais.
Desillusionné il s'installe au Vale de Rosal, à Almada, où il restera jusqu'à sa mort et où il écrira, entre 1570 et 1578, l'oeuvre qu'il nous légua, son inimitable Pérégrination. Celle-ci ne sera éditée que 30 ans après la mort de l'auteur, en 1614, et l'on redoute que l'original n'ai souffert des altérations auxquelles les jésuites ne seraient pas étrangers.
Il nous laissa une relation tellement extraordinaire de ce qu'il vécut, que pendant longtemps on ne crut pas à sa véracité, de telle sorte que son nom se prêta même à un jeu de mot : Fernão Mendes Minto, ou alors : Fernão, mentes? Minto!, ce qui revient à dire Fernand Mendes Je-mens, ou Fernand tu mens ? oui je mens!

_________________
Michael Image Modérateur Forum


Haut
Hors ligne Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000-2011 phpBB Group
Theme created StylerBB.net & kodeki
Traduction par: phpBB-fr.com